La MRC de Témiscouata
   

Suite aux nouvelles directives de la santé publique, les bureaux de la MRC de Témiscouata sont fermés au public pour une période indéterminée. Tous les employés de la MRC de Témiscouata sont en télétravail. Nous vous demandons de laisser un message sur la boîte vocale de l'employé et celui-ci vous fera un retour d'appel dans les meilleurs délais. Nous vous recommandons fortement d'utiliser le courriel pour communiquer avec l'ensemble des employés de la MRC.

L'Équipe de la MRC de Témiscouata

            

Améliorations apportées à la section sud du Parc linéaire interprovincial Petit Témis

Petit Témis MG 0008 MRC2015 velo MJDphoto 2Dégelis – La Corporation d’aménagement du lac Témiscouata et de la rivière Madawaska Inc. est heureuse d’informer les utilisateurs du Parc linéaire interprovincial Petit Témis que suite à des investissements majeurs qui ont été apportés pour la réfection de la surface de roulement du parc, on a été en mesure de rétablir la sécurité et la qualité de l’expérience vélo. La réussite de ce projet d’envergure a été possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec et autres partenaires financiers qui ont cru à son accomplissement.

Malgré un entretien régulier et rigoureux, il apparaissait nécessaire d’accomplir d’importants travaux de mise à niveau afin de favoriser l’activité de plein air au Québec en toute sécurité.

Le tracé du Parc linéaire interprovincial Petit Témis d’une longueur de 43 kilomètres, à partir de la Route 232 à Témiscouata-sur-le-Lac, secteur Cabano jusqu’à la frontière du Québec à Ville Dégelis, permet de pratiquer l’activité du vélo tout en appréciant la beauté des paysages que l’on peut découvrir tout au long de son tracé.

Malgré la pandémie qui sévit toujours en ce moment, il est à noter que le parc linéaire sera ouvert au public à partir du 15 mai prochain. Nous vous invitons à vous informer des consignes sanitaires mises en place par la Santé publique afin de les respecter au moment de votre randonnée.

 

Petit Témis

 

Crédit photo : Marie-Josée Dubé