La MRC de Témiscouata
Spectacle de la pianiste Émie R Roussel – Seule ensemble

Émie R. RousselL'École de musique du Témiscouata est très heureuse de vous annoncer la visite de la réputée pianiste Émie R Roussel le 23 novembre prochain au BeauLieu Culturel du Témiscouata pour son premier spectacle solo. Une belle collaboration entre l'École de musique du Témiscouata et cette pianiste professionnelle qui débutera à 18 h par une conférence/classe de maître, suivi du concert à 19h30. Les billets sont au coût de 10 $ et vous pouvez réserver votre place en communiquant avec l'École de musique du Témiscouata au 418-854-2116 poste 217.


Émie R Roussel débute l'apprentissage du piano classique à 5 ans. En 2008, elle fait son entrée à l'Université de Montréal en interprétation piano jazz et y complète son baccalauréat en mai 2011. Depuis la fin de ses études, elle est enseignante et accompagnatrice au Programme Jazz-pop du Cégep de Rimouski. En juin 2015, elle remporte le Prix du CALQ -Créatrice de l'année du Bas-St-Laurent. Du côté de la scène pop, elle a accompagné des artistes tels que Bruno Pelletier, Marco Calliari, Patrice Michaud et Carolanne D'Astous Paquet. En juin 2014, elle a été pianiste invitée pour une édition de l'émission de télévision "Pénélope Mcquade" à Radio-Canada.
Elle fonde en 2010 le Emie R Roussel Trio avec lequel elle enregistre la même année, un premier album intitulé Temps Inégal. Gagnant du Félix de l'Album jazz de l'année 2015 à l'ADISQ pour son 3e album Quantum ainsi que de nombreux autres prix, le Emie R Roussel Trio s'impose comme un incontournable de la scène jazz actuelle canadienne et connaît depuis 2010, une ascension fulgurante. Durant les dernières années, le Trio a eu le privilège de présenter sa musique dans onze pays sur quatre continents.


Après avoir produit quatre albums en trio depuis 2010, Emie R Roussel s'amène avec un tout nouveau projet, mais cette fois-ci en solo. Présentant des compositions originales, Seule ensemble est né de l'envie d'explorer davantage les possibilités sonores qu'offre l'utilisation du piano et qui vont bien au-delà des notes jouées. Les sonorités acoustiques et électriques se côtoient ici afin de rendre un vaste ensemble de textures, d'effets, de rythmes et d'images sonores. Seule, au centre de ce captivant spectre musical.

Une toute première programmation jeunesse qui ne passe pas inaperçue

3637FRLes 4 Scènes, diffuseur de spectacles du Témiscouata, entame une toute nouvelle Programmation Jeunesse Desjardins par une belle réussite.

En effet, les 7 et 8 octobre derniers, le diffuseur témiscouatain aura rejoint plus de 700 jeunes provenant de 14 écoles primaires de la Commission Scolaire du Fleuve-et-des-Lacs dans le cadre des Sorties Culturelles Desjardins. Le Bibliothécaire, spectacle sur le pouvoir des mots et la passion pour la lecture et l'imaginaire, aura séduit petits et grands.

Les sorties culturelles ne s'arrêteront pas là, puisqu'elles couvriront également la clientèle étudiante du secondaire avec le spectacle de David Goudreault. Cette fois-ci, le diffuseur attend une foule de plus de 500 personnes.

La Programmation Jeunesse Desjardins inclue également des spectacles familiaux qui sont offerts au grand public. D'ailleurs, ce dimanche 13 octobre, les familles sont conviées au BeauLieu Culturel du Témiscouata afin de découvrir l'univers de Vikings. Ce conte, présenté dans le cadre des Rendez-Vous s'épivardent, est offert gratuitement grâce au Conseil des Arts et des Lettres du Québec et Desjardins.

Tous les détails de l'offre culturelle du diffuseur Les 4 Scènes se retrouvent sur le site internet au www.les4scenes.com

Lancement d’un numéro unique pour les demandes de services sociaux et de santé au Bas-Saint-Laurent

cissDès aujourd'hui, la population du Bas-Saint-Laurent n'aura qu'à composer un seul numéro, le 1 833 422-2267 pour toutes les demandes de services en santé mentale, dépendance, soutien à l'autonomie des personnes âgées, déficience intellectuelle, trouble du spectre de l'autisme, déficience physique et jeunesse. Par le déploiement de ce numéro unique, le Centre de santé et de
services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent souhaite offrir un accès simplifié, rapide et personnalisé
aux services psychosociaux et de santé.

Ce projet d'harmonisation est en partie possible grâce au développement d'un outil informatique unique,
sécuritaire et novateur qui permet, entre autres, d'offrir la même qualité de réponse aux usagers partout
sur le territoire, d'assurer le suivi des demandes et d'améliorer les délais de prise en charge.

Qu'est-ce que l'AAOR ?

Le service d'accueil, analyse, orientation et références (AAOR) est la porte d'entrée pour l'ensemble de la
population du Bas-Saint-Laurent qui désire recevoir des services pour répondre à un besoin social,
psychologique ou physique pour les programmes suivants :


Qui peut faire une demande de service?
Toutes les personnes souhaitant obtenir l'un de ces services, pour elles-mêmes ou l'un de leurs proches,
peuvent en faire la demande en composant la 1 833 422-AAOR (2267), sans frais. Les médecins, les
professionnels de la santé ainsi les organismes communautaires peuvent également déposer une
demande de service pour un tiers. Il sera également toujours possible de se rendre au CLSC de son choix
pour effectuer une demande en personne.

À propos du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent est un établissement qui a pour
mission de maintenir, améliorer et restaurer la santé et le bien-être de la population bas-laurentienne en
rendant accessible un ensemble de services de santé et de services sociaux, intégrés et de qualité,
contribuant ainsi au développement social et économique du Bas-Saint-Laurent. Avec un budget de plus
de 759 M$, le CISSS emploie quelque 7850 employés, peut compter sur 568 médecins, dentistes et
pharmaciens et des centaines de bénévoles qui ont à coeur les soins et services à la population ainsi que
les valeurs de l'établissement, soit la collaboration, l'humanisation, l'engagement et la responsabilisation.

Rivière-Bleue améliore ses infrastructures communautaires pour mieux servir la population

rbLa Municipalité de Rivière-Bleue est très fière du dynamisme de sa vie communautaire et il lui apparaissait essentiel d'améliorer ses infrastructures pour mieux répondre aux besoins de ses citoyens et pour faciliter la tâche aux nombreux bénévoles qui organisent des activités. L'inauguration de la nouvelle section communautaire du Complexe sportif Rosaire-Bélanger s'est tenue aujourd'hui en présence du député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, M. Denis Tardif, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, et du maire de Rivière-Bleue, M. Claude H. Pelletier.

 

« Depuis quelques années déjà, le conseil municipal déplorait la déficience des infrastructures communautaires du Complexe sportif Rosaire-Bélanger. En 2019, il importait d'offrir une entrée sécuritaire, un bloc sanitaire adéquat et une cuisine communautaire répondant aux besoins des nombreuses personnes qui préparent des repas pour le bien de notre population. Avec la fermeture de la salle du Club de l'Âge d'or à la fin 2017, la salle communautaire du Complexe sportif Rosaire-Bélanger devenait la seule salle disponible à Rivière-Bleue. Il était donc encore plus important de réaliser les travaux de mise à jour », a souligné Claude H. Pelletier, maire de Rivière-Bleue.
« Je me réjouis de la concrétisation de ce projet qui démontre l'engagement de notre gouvernement en faveur du développement du Bas-Saint-Laurent et de toutes les régions du Québec. Il ne fait aucun doute que le Complexe Rosaire-Bélanger participera au dynamisme communautaire de la municipalité. En plus d'enrichir le milieu de vie des citoyennes et des citoyens de tous âges, cet espace servira de lieu de rassemblement et contribuera à préserver le fort sentiment d'appartenance à la communauté, bien présent ici », a déclaré Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata.


Rappelons que les travaux, totalisant une somme de 1 356 169 $, ont été rendus possibles grâce à une contribution financière gouvernementale du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation de l'ordre de 879 410 $, provenant du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM). Des sommes proviennent également du Fonds de développement du territoire de la MRC de Témiscouata et des festivités du 100e de Rivière-Bleue.


Rivière-Bleue a la chance de compter sur plus d'une trentaine d'organismes communautaires qui, en organisant une panoplie d'activités, dynamisent la communauté. Le conseil municipal souhaite donc que la réalisation des travaux d'amélioration à la salle communautaire permette que la belle histoire se poursuive...

Flexlite lance une solution d’éclairage qui peut sauver des vies

HarnaisDevant 002Flexlite déplore le trop grand nombre d'accidents impliquant des travailleurs sur les chantiers routiers. Seulement au cours des dernières semaines, un arpenteur est décédé dans la région de Saguenay, un signaleur routier blessé gravement en Gaspésie et un autre signaleur a subi des blessures sur un chantier en Montérégie.

Selon l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec, le nombre de signaleurs blessés dans des accidents a bondi de 60 % entre 2016 et 2018, passant de 47 à 76 victimes annuellement.

Augmenter la visibilité des travailleurs pour prévenir les accidents

Bien que plusieurs changements aient été apportés au cours des années pour diminuer les accidents sur les chantiers routiers, trop de travailleurs risquent leur vie tous les jours. C'est dans cet esprit que Flexlite a développé une solution d'éclairage qui augmente la visibilité des travailleurs sur et aux abords des chantiers routiers.

La lampe de poitrine sur harnais émet une lumière clignotante de couleur orange qui permet de voir au loin la présence d'un travailleur. Le dispositif muni d'une lampe de poitrine et une autre dorsale diffuse un faisceau grand-angle qui n'éblouit pas la vision des automobilistes et qui est visible de jour comme de nuit. On peut comparer l'efficacité de ce dispositif porté par les travailleurs à un gyrophare sur un véhicule.

Ce dispositif simple d'utilisation s'applique pour plusieurs types de travailleurs :
• Signaleur sur les chantiers routiers
• Signaleur pour les opérations de déneigement
• Arpenteur
• Intervenant d'urgence (pompier, ambulancier)
• Contrôleur routier
• Brigadier scolaire
• Préposé au stationnement
• Voirie municipale et provinciale
• Remorqueur

Une version est aussi disponible pour les services de police dont les LED clignotants sont de couleur bleu et rouge. Déjà certains services policiers et l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec ont démontré un fort intérêt pour le dispositif de Flexlite.

Quelques mots sur Flexlite

L'entreprise bas-laurentienne située au Témiscouata développe des solutions industrielles innovantes pour des secteurs où la vie de personnes est en danger. Que ce soit les travailleurs ou pour assister les intervenants de premiers secours, les systèmes d'éclairage, de détection, d'alarmes, d'imagerie et de géolocalisation de Flexlite sont conçus pour assurer la sécurité et faciliter les opérations. www.flexlite.ca

Saint-Louis-du-Ha! Ha! : la réfection de la rue Pelletier débute

saint-louis-du-ha-ha-sonia-larrivee-001-620x348La municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! a annoncé, ce mardi 1er octobre, qu'elle entamait enfin les travaux de réfection, mais particulièrement le prolongement, de la rue Pelletier. Un projet de 1,2 M$ qui a été octroyé à Construction BML division Sintra.

Ce nouveau projet domiciliaire permettra d'aménager 15 nouveaux terrains pour les expropriés de la route 185 et pour de nouveaux résidents qui voudraient s'y établir.

Par la voie d'un communiqué, la mairesse Sonia Larrivée a tenu à souligner l'écoute et le travail actif du député Denis Tardif dans ce dossier. «Sans son aide, nous ne pourrions pas faire cette annonce aujourd'hui. Je salue qu'il a été attentif au développement de notre municipalité, car il manquait un gros morceau de casse-tête pour commencer ces travaux», a-t-elle déclaré.

Les travaux se prolongeront pour une durée de quatre à sept semaines et amélioreront du même coup le réseau d'égout et pluvial de la rue Pelletier. Il y aura alors une meilleure rétention d'eau. Les citoyens de cette rue, tout comme ceux de la rue Commerciale, verront une différence, dit-on.

Le conseil municipal est heureux du dénouement positif de ce dossier, car il y travaille depuis tout près de 4 ans.

Source : Info-Dimanche

Saint-Louis-du-Ha! Ha! inaugure l’électrification de ses attraits touristiques

71226096 10156970731976622 2155983796300677120 nLa municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! inaugure l'électrification de ses attraits touristiques. Dès maintenant, le club de golf de la Vallée du Témiscouata, l'observatoire Aster et le camping du lac Dôle bénéficie de bornes électriques afin de mieux accueillir leurs clientèles et leurs clientèles futures. Un montant tout près de 20 000.00$ a été investi par la municipalité.

Soulignons qu'au printemps dernier, Saint-Louis-du-Ha! Ha! s'est doté d'une politique environnementale et c'est avec une de ces thématiques que la municipalité s'oriente aujourd'hui ainsi qu'avec une série d'objectif à atteindre dont l'énergie renouvelable. Saint-Louis-du-Ha! Ha! ira de l'avant dans son budget 2020 en offrant un incitatif à sa population pour ceux et celles qui ont une voiture électrique ou qui feront l'acquisition d'une voiture électrique, une aide financière de 250.00$ sera accordé à ces citoyens pour l'achat et l'installation de bornes électriques à leurs domiciles.

Je crois qu'aujourd'hui que Saint-Louis-du-Ha! Ha! s'inscrit dans un courant de changement. La municipalité se lance dans une nouvelle phase de son développement avec des actions concrètes et doit faire des choix stratégiques pour sa pérennité, la protection de l'environnement et l'amélioration de la qualité de vie de ces concitoyenNEs.

2e Édition en 2020 FireFit Championships à Témiscouata-sur-le-Lac

safe imageLe Service de sécurité incendie de Témiscouata-sur-le-Lac est fier d’annoncer la 2e édition du FireFit Championships à Témiscouata-sur-le-Lac les 10, 11 et 12 juillet 2020. De plus, le comité organisateur est très heureux de pouvoir confirmer déjà la présence de Claude Bélanger, et ce, à titre de président d’honneur à cet événement d’envergure. 

Période d’inscriptions
Les participants-compétiteurs peuvent s’inscrire en ligne sur le site web de FireFit Canada : firefit.com, sous l'onglet, Registration.
La compétition de l’été 2019 a été une belle réussite! Les compétiteurs ont vraiment apprécié leur expérience, plusieurs d’entre eux et de nouveaux compétiteurs ont déjà confirmé pour la 2e édition. À surveillez, plusieurs activités promotionnelles auront lieu durant l’année 2020.

Pour de plus amples renseignements :
Francis Bérubé francis.brub@outlook.com
418 899-1547

Bilan de la saison touristique 2019 du Fort Ingall et du Musée du Témiscouata

logo SHAT

La Société d'histoire et d'archéologie du Témiscouata (SHAT) est fière d'annoncer un bilan positif de la saison estivale 2019.

Le Fort Ingall

Le Fort Ingall a connu une saison touristique exceptionnelle cette année. Ce sont plus de 6500 personnes qui ont été touchées par les activités du Fort Ingall jusqu'à présent, par rapport à 5300 personnes à pareille date en 2018. L'hébergement historique a été particulièrement populaire avec plus de 600 nuitées. Les visites guidées ont connu une augmentation remarquable. En effet, 3000 visiteurs ont participé à ces dernières, ce qui représente une augmentation de plus de 10 % par rapport à l'année précédente.

La SHAT tient à informer la population qu'il est toujours possible de visiter le Fort Ingall jusqu'à l'Action de grâce. Il est ouvert du lundi au vendredi de 10 h à midi et de 13 h à 16 h. De plus, veuillez noter que le Fort Ingall sera ouvert gratuitement le dimanche 6 octobre.

Le Musée du Témiscouata

Le nombre de visiteurs a doublé cette année au Musée du Témiscouata. Ce sont des centaines personnes qui ont pu visiter l'exposition Les Campagnes de Triquet, qui quittera le Musée en août 2020. L'exposition qui accompagnait cette dernière, 150 ans de Détour, sera remplacée à l'été 2020 par une nouveauté. Le Musée fera un appel à la population sur ce sujet dans quelques mois.

La SHAT est un organisme à but non lucratif dont les principaux objectifs sont la recherche et la diffusion de l’histoire régionale, ainsi que la conservation et la mise en valeur des sites archéologiques du territoire.

Pour plus d’informations sur les activités de la SHAT, visitez le www.fortingall.ca ou le www.museedutemiscouata.ca. Pour communiquer avec la Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata, merci de nous contacter via téléphone au 418-854-2375, via courriel au info@fortingall.ca ou via la page Facebook du Fort Ingall ou la page Facebook du Musée du Témiscouata.

Une excellente saison pour la traverse du lac Témiscouata

 D2 6827 traversier MJDphoto 2018La traverse du Lac Témiscouata a de nouveau connu en 2019 une année exceptionnelle se traduisant par une augmentation moyenne de l’achalandage de 7%. Le nombre de cyclistes a doublé et, pour ce qui est des résidents de la MRC du Témiscouata, le nombre de vignettes vendues est passé de 669 à 703.

Cette performance a été rendue possible grâce au financement obtenu de la part du député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, de la MRC du Témiscouata et de l’Association touristique régionale du Bas Saint-Laurent des municipalités de Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Juste-du-Lac,

« Nous avons connu une excellente saison. Le milieu nous supporte dans nos efforts pour offrir le meilleur service à la population locale ainsi qu’aux milliers de touristes qui fréquentent notre région. », a expliqué Claude Ouellet, président de la corporation de la Traverse du Lac Témiscouata.

« Le traversier Le Corégone fait partie des priorités dans ma circonscription. Il est, au Bas-Saint-Laurent et au Témiscouata, un soutien indispensable à l’industrie touristique régionale en plus de représenter un lien de part et d’autre du magnifique lac Témiscouata. », a souligné Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Suite à l’inspection quinquennale du Ministère des Transports du Canada, notre traversier est en très bon état et sa durée de vie est estimée entre 20 à 25 ans. L’annonce de subvention pour améliorer la route qui mène à l’entrée du parc Témiscouata à la rivière Touladi est aussi une très bonne nouvelle permettant ainsi d’augmenter l’achalandage touristique pour le traversier.

Le conseil d’administration s’était donné comme objectif de créer de l’activité autour des quais. La réalisation du tournoi de pêche à la perchaude, le support pour l’arrivée d’un kiosque à crème glacée ainsi que l’installation d’oriflammes sont de belles réalisations dont nous sommes fiers.

La saison 2019 a été allongée du 1er juin au 15 septembre et nous comptons poursuivre dans ce sens l’an prochain. Le conseil d’administration ainsi que son personnel de la traverse du lac Témiscouata désirent remercier la population de la MRC pour leur soutien et leur intérêt soutenu pour notre traversier.

Cet appui nous encourage à continuer de travailler fort pour maintenir notre traversier dans notre milieu et devenir une fierté régionale.

Programme d'infrastructures Québec-Municipalités: Le Gouvernement du Québec octroie près de 2 M$ à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac

quebecTémiscouata-sur-le-Lac – La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Mme Marie-Eve Proulx, a profité de son passage à la Chambre de commerce du Témiscouata pour annoncer une aide financière de 1 993 789 $ pour la construction d'un motel industriel à Témiscouata-sur-le-Lac, qui offrira des espaces locatifs adaptés aux besoins des entreprises.
Le gouvernement du Québec est fier de contribuer à la réalisation de ces travaux par l'entremise du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM).
Citations :
« La construction d'une telle infrastructure vient répondre à un besoin spécifique à Témiscouata-sur-le-Lac et tient compte de la réalité des entreprises qui choisissent de grandir ici. Concrètement, cette initiative favorisera le développement économique local et générera des retombées positives pour les entrepreneurs et la région. »
Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et de Chaudière-Appalaches
« Partout au Québec, nous travaillons de concert avec nos différents partenaires municipaux afin de favoriser le développement des collectivités et de répondre à leurs besoins, comme c'est le cas ici, à Témiscouata-sur-le-Lac. Notre participation à ce projet témoigne de l'importance qu'accorde notre gouvernement à la vitalité des régions. »
Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean
« Je me réjouis de la concrétisation de ce projet qui donnera un bon coup de pouce aux entreprises en expansion de la région. Il s'agit d'un exemple concret de la volonté d'action de notre gouvernement pour assurer le dynamisme entrepreneurial et économique dans Rivière-du-Loup–Témiscouata. »
Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata
« Je salue l'aide financière gouvernementale annoncée qui permettra la mise en place de l'Innova-Centre, un motel industriel à Témiscouata-sur-le-Lac. Ce bâtiment neuf et moderne accueillera trois entrepreneurs de notre région. Grâce à cette collaboration, nous sommes heureux de leur offrir les conditions qui leur permettent de prendre de l'expansion. Au surplus, nous nous réjouissons que ces entreprises puissent prospérer chez nous, en plus de préserver plusieurs emplois et d'en créer d'autres éventuellement. Ces travaux, d'une valeur totale de 3 660 000 $, représentent un partenariat gouvernemental-municipal de 2 990 684 $ auquel se greffent des investissements municipaux additionnels de 669 316 $ ».
Gaétan Ouellet, maire de Témiscouata-sur-le-Lac
Faits saillants :
 Le motel industriel Innova-Centre, situé sur la rue Ernest-Pelletier, abritera trois aires de travail distinctes pouvant accueillir autant d'entreprises et comprendra, entre autres, cinq bureaux administratifs, une mezzanine et des salles mécaniques.
 Le Plan québécois des infrastructures 2019-2029 prévoit des investissements de près de 7,2 milliards de dollars dans le secteur des infrastructures municipales, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH). En y ajoutant les contributions du gouvernement du Canada et des municipalités, c'est plus de 16,7 milliards de dollars qui seront investis dans les infrastructures municipales au Québec au cours de cette période.

Camping sur les terres publiques: Seules les installations temporaires sont permises.

Photo roulotte conformeLors de la séance régulière du Conseil des maires de la MRC de Témiscouata tenue le 11 mars dernier, le règlement 04-18 établissant les conditions applicables à la pratique du camping récréatif sur les terres publiques a été adopté. Ce règlement régit la durée du séjour ainsi que les conditions de pratique du camping récréatif afin d’assurer l’équité envers l’ensemble des utilisateurs de même qu’une bonne gestion des terres du Domaine de l’État sur le territoire de la MRC de Témiscouata.

La période autorisée pour un séjour est du 1er mai jusqu’au 30 novembre ou au plus tard 48 heures suivant la fin de la chasse au gros gibier, soit la date la plus tardive des deux. Dans tous les cas, la période de séjour ne peut excéder 7 mois dans une même année. Seuls les équipements conçus spécifiquement pour le camping sont autorisés soit : tente, roulotte, tente-roulotte ou roulotte motorisée. Ces équipements doivent être mobiles, temporaires et ne pas être attachés au sol. À l’exception des tentes, ils doivent être immatriculés conformément au Code de la sécurité routière du Québec (chapitre C-24.2) et doivent disposer en permanence de toutes leurs parties (roues, attaches, etc.) afin d’être mobiles en tout temps.

À la fin de son séjour de camping, l’utilisateur doit libérer l’emplacement de toute occupation, équipement ou tout type de constructions. Il doit également nettoyer et remettre l’emplacement de camping et ses abords dans leur état initial. Les déchets doivent être ramassés et disposés conformément à la loi.

Précisons que les équipements de séjour qui ne répondront pas aux conditions fixées par le règlement seront identifiés et documentés par la MRC. Lorsqu’une affiche rouge est apposée sur l’installation, le propriétaire dispose d’un maximum de 7 mois pour entrer en contact avec la MRC. Si aucune communication n’est reçue, le dossier sera transmis au Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles afin que les procédures de prise de possession et de libération des lieux soient entreprises dans les plus brefs délais.

Pour toute information complémentaire, veuillez communiquer avec Michelle Caron, technicienne en gestion du territoire à la MRC de Témiscouata, 418-899-6725 # 4423.

 

 

Un nouveau fonds de 900 000 $ pour soutenir les entreprises de la MRC de Témiscouata

2019-09- ministre ProulxLa MRC de Témiscouata, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), le gouvernement du Québec et Fonds locaux de solidarité FTQ, sont fiers d'annoncer la création d'un fonds de 900 000 $ visant à soutenir les entreprises œuvrant sur le territoire de la MRC.

La mise en place du nouveau fonds local de solidarité (FLS) a été confirmée cet après-midi en la présence de madame Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud, de madame Guylaine Sirois, préfet élue de la MRC de Témiscouata, de monsieur Pierre Renaud, maire de Beaupré et administrateur de la FQM ainsi que de monsieur Éric Desaulniers, directeur général de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ.

Le FLS a comme objectif d'accélérer la réalisation de projets de démarrage, d'expansion et d'acquisition d'entreprises sur le territoire de la MRC. Sa mise sur pied est possible grâce à la participation de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ avec un crédit variable à l'investissement de 750 000 $, de la FQM contribuant pour un montant de 100 000 $, ainsi que de la MRC contribuant pour une somme de 50 000 $.

« À titre de porte-parole des régions, la FQM est heureuse de participer de façon concrète au développement local et régional de la MRC de Témiscouata. Depuis près de 28 ans, la FQM et le Fonds de solidarité FTQ entretiennent une collaboration fructueuse qui a notamment permis la création du réseau des FLS. Nous sommes fiers de ce partenariat qui contribue à la création d'emplois et par conséquent, à la vitalité de nos régions », a déclaré monsieur Pierre Renaud, administrateur de la FQM.

« Le partenariat entre la FQM et la FTQ nous permet d'avoir des moyens financiers importants pour soutenir nos entreprises. Les 900 000$ du fonds local de solidarité s'ajoutent aux 500 000$ annuels de nos fonds éoliens, aux 555 000$ de notre fonds local d'investissement ainsi qu'aux 175 000$ du fonds de développement des territoires. Nous sommes très fiers de ce partenariat qui met encore plus d'argent en action pour nos entreprises. Le Témiscouata est très clairement un terreau fertile pour les affaires et notre service de développement est là pour accompagner les entreprises! » déclare Mme Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata.

« Dans le contexte économique actuel, marqué par le manque de main-d'œuvre et le vieillissement de la population, il est d'autant plus important d'offrir un accompagnement aux gens qui ont l'audace de se lancer en affaires à toutes les étapes du développement de leur projet. La mise en place d'un fonds local de solidarité dans la MRC de Témiscouata est donc une excellente nouvelle pour les entrepreneurs du territoire. Ils pourront bénéficier d'un outil financier qui prend en considération leurs réalités régionales et qui répond à leurs besoins. Cette initiative témoigne également de la volonté du gouvernement de travailler en partenariat avec les intervenants économiques locaux », a mentionné madame Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

« La région du Bas-Saint-Laurent regorge d'entreprises innovantes à fort potentiel de croissance. Afin de faciliter leur démarrage et d'encourager leur essor, nous devons mettre à leur disposition des leviers de développement efficaces. La mise en place d'un fonds local de solidarité dans la MRC de Témiscouata constitue donc un message positif lancé à nos entrepreneurs : ils savent que leurs besoins seront entendus et que des mesures seront mises à leur disposition afin de favoriser le développement de leur entreprise », a renchéri monsieur Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata.

« Issu d'un partenariat unique entre le Fonds et la FQM en 1991, le réseau des FLS contribue chaque jour à la vitalité socio-économique de nos communautés en investissant dans les petites entreprises locales québécoises. Grâce à la création du FLS de la MRC de Témiscouata, tous les entrepreneurs du Bas-Saint-Laurent ont maintenant accès à ce réseau et au financement des FLS pour leurs projets de démarrage et de croissance. Avec des investissements dans plus de 5 000 projets d'entreprise depuis 28 ans et la création de nouveaux FLS comme celui-ci, notre réseau continue de faire ses preuves », a poursuivi Monsieur Desaulniers de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ.

Le FLS, par son effet de levier, complétera le financement des projets d'entreprises du territoire. Il permettra aux entrepreneurs d'accéder à d'autres sources comme un prêt conventionnel d'une institution financière, une subvention, une mise de fonds ou un autre capital d'appoint. Le montant maximal des investissements qu'une entreprise peut recevoir du FLS est de 100 000 $.

Les demandes de financement peuvent être transmises dès maintenant auprès du service de développement local et entrepreneurial de la MRC.

Saint-Marc-du-Lac-Long inaugure le Jardin du Partage sous le signe de la mobilisation et la fierté

inaugurale1Saint-Marc-du-Lac-Long– Un an après la réouverture de son épicerie et quelques semaines après la reprise des activités pédagogiques à l'école primaire, voilà que la communauté témiscouataine de Saint-Marc-du-Lac-Long inaugure un jardin communautaire intergénérationnel nommé le Jardin du Partage. Ce jardin se veut un nouveau lieu d'animation communautaire et éducationnel pour la municipalité de Saint-Marc-du-Lac-Long. La réalisation du projet a été rendue possible grâce à une aide financière de 35 680 $ du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation et du ministère de la Santé et des Services sociaux.
Le Jardin du Partage est le fruit d'une réflexion citoyenne et la mise en oeuvre du plan d'action élaboré par la municipalité dans le cadre de la démarche MADA : Municipalité Amie des Aînés. Le conseil municipal a aussi profité de l'inauguration du Jardin du Partage pour faire le lancement officiel du nouveau plan d'actions 2019-2022 de la Politique Saint-Marc-du-Lac-Long Ami des Aînés adoptée en 2014.

Inclus dans le Plan stratégique de développement « Bâtir Saint-Marc-du-Lac-Long 2018-2022 », le projet de jardin intergénérationnel est « le fruit du travail de réflexion des membres impliqués au sein du comité de pilotage et des citoyens présents lors des consultations citoyennes menées au cours de l'été 2017. Il est donc le reflet du désir et de la volonté de notre communauté de se tourner vers un avenir qui ne demande qu'à être bâti », de dire le maire de l'endroit Marcel Dubé. D'ailleurs, d'autres travaux d'aménagements mettant entre autres en valeur les berges du Lac Long sont sur les planches à dessin présentement.
Quant au jardin, il bénéficie des soins prodigués par le comité de bénévoles, dirigé par la chargée de projet Delphine Dupuy. Cette dernière assure que le jardin a suscité beaucoup de curiosité. Il est également devenu un lieu de socialisation intergénérationnelle. « Ici, ce sont des visiteurs de 4 mois à 94 ans qui côtoient le jardin. Les enfants du primaire viennent y découvrir comment faire pousser des légumes, comment en prendre soin ». En plus des installations maraichères (des plates-bandes surélevées), un terrain de pétanque a été aménagé afin de bonifier le jardin.

Depuis le début du programme de soutien à la démarche MADA, en 2008, ce sont plus de 900 municipalités et MRC qui ont amorcé l'adaptation de leurs politiques, de leurs services, et les structures en fonction d'une vie plus longue et plus active d'une population aînée. La population
de Saint-Marc-du-Lac-Long ainsi que de tout le Témiscouata sont invités à venir découvrir ce nouveau Jardin du Partage. Le Jardin du Partage a été réalisé grâce à la participation financière du gouvernement du Québec via le Programme d'infrastructures Municipalité amie des aînés, en collaboration avec la Municipalité de Saint-Marc-du-Lac et des partenaires locaux.

Ingrid St-Pierre en nomination au Gala de l'ADISQ

Ingrid-St-Pierre1-1L'auteure-compositrice-interprète Ingrid St-Pierre est en nomination au prochain Gala de l'ADISQ dans la catégorie Album de l'année — Adulte contemporain pour son plus récent opus, Petite plage.

L'artiste de Témiscouata-sur-le-Lac figure au côté de grands noms de la musique québécoise, dont Michel Rivard, Ginette Reno et Robert Charleboix. La jeune Lou-Adriane Cassidy complète la catégorie.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Ingrid St-Pierre a tenu à remercier son équipe de production, soulignant que « sans ces fabuleuses personnes, [...] cette nomination n'existerait pas. »

Le 41e Gala de l'ADISQ, animé encore cette année par l'humoriste Louis-José Houde, aura lieu le 27 octobre prochain.

source: https://cimtchau.ca/nouvelles/ingrid-st-pierre-en-nomination-au-gala-de-ladisq/

Nouvelle politique environnementale à Saint-Louis du Ha! Ha!

71013492 10156934372956622 7776591528440365056 nSaint-Louis-du-Ha! Ha! le 17 septembre 2019 - La municipalité de Saint-Louis du Ha! Ha! adopte sa nouvelle politique environnementale afin de concrétiser un milieu de vie où la nature, l'urbanisation et le milieu agricole cohabitent et interagissent harmonieusement, et ce, au bénéfice des générations présentes et futures. À travers cette Politique, la municipalité de Saint Louis du Ha! Ha! réaffirme son intention de mettre de l'avant une planification axée sur le développement durable et bien ancrée dans les préoccupations actuelles. Elle entend contribuer activement à l'effort global en matière de protection de l'environnement, notamment par l'entremise de l'innovation, de la protection des richesses naturelles de son territoire, de la mobilisation de l'ensemble de la collectivité autour de la question environnementale et, également, de la hausse de la qualité de vie de sa population d'aujourd'hui et de demain.

Pour atteindre ce but, la municipalité privilégie quatre grandes orientations. Prise en compte du développement durable dans le processus décisionnel la municipalité de Saint-Louis du Ha! Ha!, en tant qu'administration responsable, désire faire preuve de leadership et devenir un exemple pour toute sa communauté : En adoptant un mode de prise de décision qui intègre systématiquement les principes de développement durable ; en impliquant l'ensemble des services municipaux pour y arriver ; en misant sur l'atteinte des objectifs collectifs en matière environnementale et sur l'amélioration continue ; en encourageant la collectivité à adopter des pratiques écoresponsables. La municipalité est consciente de l'importance des services écologiques que procure la nature, sur son territoire comme ailleurs, souhaite travailler activement à préserver les ressources naturelles : en protégeant à la fois ses milieux urbains, agricoles, naturels et riverains pour encourager une cohabitation harmonieuse. En utilisant des outils de planification et des outils réglementaires dans le but d'augmenter la protection des ressources du territoire ; en maintenant de saines pratiques dans la gestion municipale, notamment par l'utilisation responsable des diverses ressources. Innovante la municipalité de Saint Louis du Ha! Ha!, engagée dans son redéveloppement et projetée dans le futur, mise sur l'amélioration de son bilan environnemental.

La municipalité de Saint Louis du Ha! Ha! choisit de mettre en œuvre sa Politique environnementale selon cinq grandes thématiques. Chacune de ces thématiques sont associées à une série d'objectifs. L'air et changements climatiques ; l'eau; l'énergie renouvelables; les matières résiduelles; la nuisance et bruits et les sols et la biodiversité.

Pour conclure, la Politique environnementale s'inscrit dans un courant de changement pour La municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! La municipalité se lance dans une nouvelle phase de son développement et doit faire des choix stratégiques pour sa pérennité, la protection de l'environnement et l'amélioration de la qualité de vie de la collectivité. Déjà, de nombreux efforts sont en cours et la Politique environnementale souligne la volonté de la municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! de poursuivre son engagement

Le sénateur Éric Forest devient le nouveau président de COSMOSS Bas-Saint-Laurent

Eric-Forest-Portrait officiel« L'épanouissement et la diplomation des jeunes, des priorités de société », Éric Forest

Rimouski – C'est avec fierté que les membres du Comité régional de coordination (CRC) COSMOSS annoncent la nomination du sénateur Éric Forest à la présidence de la Démarche de concertation. Monsieur Forest succède à Monsieur Gérald Beaudry, qui en fut le président au cours des 5 dernières années tout en étant au cœur de ce regroupement de partenaires depuis sa fondation en 2004.

Acceptant l'invitation du CRC, le sénateur Forest s'engage au sein de la Démarche COSMOSS en raison de l'importance des enjeux de développement et de diplomation des jeunes qu'il considère comme des priorités de société. « L'adhésion de la région à la Démarche COSMOSS et l'engagement impressionnant de partenaires de tous les horizons ont également été un facteur déterminant dans ma décision. Ils ont choisi la collaboration intersectorielle pour soutenir les jeunes et les familles et ce partenariat a plus d'une fois montré sa pertinence », précise Monsieur Forest qui se dit fier de se joindre à la Démarche qui souligne ses 15 ans d'existence. « Les résultats COSMOSS sont éloquents. On dénombre maintenant des centaines d'initiatives qui permettent de mieux préparer les enfants à l'entrée à l'école, de favoriser la persévérance scolaire chez les jeunes et de soutenir les familles dans le défi quotidien de s'alimenter sainement. Ce sont des facteurs déterminants pour l'avenir de la région », d'ajouter le nouveau président.

Rappelons que plus de deux cents organisations issues des réseaux de la santé et de l'éducation, du milieu communautaire, de la petite enfance, des secteurs municipal et de l'emploi adhèrent volontairement à la Démarche COSMOSS dont la mission est de soutenir le développement des jeunes Bas-Laurentiens de 0 à 30 ans. Leurs actions concertées touchent 4 enjeux déterminants sur le parcours de vie des jeunes : une entrée scolaire réussie, de saines habitudes de vie, la persévérance scolaire et une intégration réussie au marché du travail et dans la société. COSMOSS est l'acronyme de Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé.

Avant de faire son entrée au Sénat en novembre 2016, le sénateur Éric Forest a notamment été directeur général du Club de hockey l'Océanic de 1995 à 2005, conseiller municipal de 1994 à 2005, puis maire de la Ville de Rimouski de 2005 à 2016 et président de l'Union des municipalités du Québec de 2011 à 2014. Engagé dans plusieurs causes sociales et œuvrant au développement local depuis 40 ans, Éric Forest a reçu en 2014 le prix Jean-Paul-L'Allier qui vise à honorer un élu s'étant distingué par sa vision, son leadership et ses réalisations en urbanisme et aménagement du territoire. Le sénateur Forest est membre du Groupe des sénateurs indépendants, un groupe parlementaire ayant notamment comme priorité de moderniser le Sénat afin d'en faire une véritable chambre de second examen objectif efficace, respectée et non partisane.

Pohénégamook salue le dévouement et la performance de ses pompiers

Photo 2Pohénégamook – La Ville de Pohénégamook tient à féliciter son Service de Sécurité incendie qui est ressorti « GRAND GAGNANT » du 47e tournoi annuel de l'Association des pompiers de l'Est-du-Québec (APEQ). Elle rend également hommage aux cinq médaillés de la brigade qui ont été honorés lors de la Soirée de reconnaissance et d'intronisation pour leurs années de loyaux services.
Le 47e tournoi annuel de l'APEQ s'est tenu du 30 août au 1er septembre 2019 dans la municipalité de St-Louis-du-Ha ! Ha ! Cet événement est une occasion pour les brigades membres de l'association de fraterniser et de se mesurer dans des compétitions amicales. Les pompiers de Pohénégamook/St-Athanase se sont démarqués par leur rigueur dans l'exécution de l'ensemble de leurs activités, remportant ainsi la pole position du tournoi.
Lors de la Soirée de reconnaissance et d'intronisation, qui se déroulait durant l'événement, cinq pompiers de Pohénégamook ont été décorés pour leurs années de service : M. Adrien Bélanger, 40 ans de service ; M. Yvon Tanguay, 35 ans de service ; M. Dominic St-Pierre, 20 ans de service ; M. Normand Dumont, 15 ans de service et M. Mathieu Nadeau, 15 ans de service.
Par ailleurs, l'APEQ a salué l'arrivée de deux recrues pohénégamookoises au sein de ses rangs, à savoir M. Mathieu Chabot et Mme Karine Simard.
« Au nom de la Ville de Pohénégamook, je salue tout le travail de l'organisation de l'APEQ, de la municipalité hôte Saint-Louis du Ha ! ha !, et de sa brigade incendie. Je félicite également toutes les équipes qui ont participé au tournoi et particulièrement celle de Pohénégamook/St-Athanase qui a remporté la première place au classement général. Bravo aussi à la duchesse, madame Lydia Lévesque, qui s'est investie pleinement et qui s'est classée parmi les trois meilleures vendeuses de billets ». – Louise Labonté, mairesse
Avec l'intronisation de la pompière Karine Simard et du pompier Mathieu Chabot, le Service de Sécurité incendie de Pohénégamook compte 27 membres formés pour agir comme premiers intervenants en situation d'urgence et pour lutter contre les incendies. Récemment, la brigade a ajouté une corde à son arc en se perfectionnant en sauvetages nautiques.

(2) Brigade avec le conseiller municipal Raymond Gagné montrant fièrement le trophée remporté au 47e Tournoi de l'APEQ.

Les visiteurs sont attendus en grand nombre à la Journée intergénérationnelle au Verger à Pohénégamook

Affiche-Journée intergénérationnelle-v2Pohénégamook - La production de pommes est excellente cette année au verger ancestral Maison-Notre-Dame-des-Champs à Pohénégamook et à l'occasion de la Journée intergénérationnelle au verger, qui aura lieu ce samedi 21 septembre, la population est invitée à découvrir ou à redécouvrir ce site champêtre unique dans la région.
Organisée par la corporation Verger patrimonial du Témiscouata, la Journée intergénérationnelle au verger est un événement festif qui vise à rapprocher les générations à travers le partage de moments précieux en famille, la perpétuation des traditions et la transmission des savoirs-faires d'ici. Petits et grand y trouveront leur compte grâce à une programmation variée : musique, jeux pour enfants, cueillette de pommes, balades dans le verger, visite de la petite chapelle, etc. Une dizaine d'artistes, d'artisans et de producteurs agroalimentaires de la région seront sur place pour rencontrer les visiteurs et offrir des produits originaux. De plus, sur l'heure du lunch se tiendra une conférence portant sur le thème "Agroalimentaire au Témiscouata : production, distribution et relève". Pour l'occasion, trois jeunes entrepreneurs de la région œuvrant dans le domaine de l'agroalimentaire témoigneront de leurs expériences professionnelles, de leurs motivations et de leurs aspirations. Il est à noter qu'un coût de participation de 15 $ est demandé pour cette activité (ceci couvre les frais du dîner) et que les places sont limitées. Les personnes intéressées sont invitées à réserver leur place le plus tôt possible en téléphonant au numéro indiqué ci-après.
Journée intergénérationnelle au verger
Lieu : verger Maison-Notre-Dame-des-Champs
(en face de l'École secondaire du Transcontinental)
à Pohénégamook
Date et heure : samedi, 21 septembre de 9 h 30 à 16 h
Coût d'entrée : 2 $ / personne, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
Information : 418 854-0720 poste 2350

La corporation Verger patrimonial du Témiscouata remercie ses bénévoles et ses précieux partenaires : la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, la MRC de Témiscouata, la Ville de Pohénégamook, la Coop Dynaco-BMR, Carl Électronique et M. Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Le BeauLieu Culturel du Témiscouata dévoile sa programmation pour l'automne

Le BeauLIeu CulturelTémiscouata-sur-le-Lac – Le BeauLieu Culturel du Témiscouata (BLCT) a dévoilé sa programmation de l'automne 2019. En plus des artistes présentés par Les 4 scènes, les spectateurs de la région pourront profiter d'une programmation variée tout au long de l'automne.

Nouveauté cette année, le BLCT s'associe avec Place aux jeunes du Témiscouata pour proposer différentes « Soirées pub » à 19 h 30 avec plusieurs concepts. Notamment, la soirée « Pub ludique » le 17 octobre où un animateur proposera quelques sélections de jeux de société à découvrir en famille ou entre amis. Ensuite, les artistes amateurs et professionnels de la région sont invités à s'inscrire aux nouvelles soirées « Pub micro-ouvert » en présentant un bref numéro sur scène d'environ 5 minutes ! Finalement la formule bien aimée du « Pub Quiz » du Témiscouata sera de retour le 12 décembre.

La série de projection de courts métrages « À première vue » est de retour cette année avec deux nouvelles collaborations avec le Festival international du court métrage REGARD. Pour les 16 ans et plus, il y aura une projection le 15 novembre à 20 h présentant les coups de coeur de l'édition 2019 du festival. Pour les 8 ans et plus, l'équipe du festival vous a concocté une programmation de films pour la famille qui sera présentée le 5 octobre à 13 h 30. On vous présente des films courts drôles, touchants et intelligents qui proviennent du Québec et de l'international!

Le diffuseur régional Les 4 scènes propose deux spectacles au BeauLieu Culturel du Témiscouata : La conteuse Renée Robitaille le 13 octobre à 10 h 30 et Le romancier, poète, chroniqueur et travailleur social, David Goudreault le 27 octobre à 20 h. Les conférences Jeannine rencontre sont également de retour. Les invités de l'automne sont Samuel Moreau le 18 octobre à 17 h, qui viendra nous parler de ses nombreuses implications culturelles au Témiscouata, ainsi que la première femme médecin du Témiscouata Linda Landry, le 22 novembre à 17 h.

Pour connaître l'ensemble de la programmation, rendez-vous sur notre page Facebook ou au www.blct.ca.
Lieu culturel ouvert, solidaire et rassembleur, ancré dans la communauté témiscouataine, le BeauLieu Culturel du Témiscouata héberge la bibliothèque Au Fil des pages, le Musée du Témiscouata, l'École de musique du Témiscouata et un espace café terrasse ouvert lors des événements. Une salle de spectacle multifonctionnelle permet d'accueillir des spectacles professionnels, dont ceux de la programmation offerte par Les 4 scènes.

Les 4 Scènes, diffuseur de spectacles du Témiscouata, vous présente les artistes à sa programmation pour le mois d'octobre

philippe-laprise-petitePHILIPPE LAPRISE, Je m'en occupe
Philippe Laprise revient avec son troisième one-man-show : Je m'en occupe!
Au début de sa quarantaine, Philippe a la bonne (ou la mauvaise) habitude de vouloir s'occuper de tout! Laissez-le vous raconter comment il s'occupe de sa santé, de son apparence, de sa famille et de plein d'autres petits et gros problèmes de la vie avec des résultats pas toujours réussis. Le temps d'un spectacle, Philippe Laprise s'occupe de tout, s'occupe de vous. Et en parlant de lui, il vous fera rire vous!
En spectacle le 6 octobre au Centre Culturel Georges-Deschênes de Dégelis à 20 h


reneeVIKINGS, Conte et marionnettes
Beowulf est un jeune guerrier qui affrontera le redoutable Grendel, géant des eaux au corps de serpent. L'histoire nous transporte au Danemark, au fond d'un marais pestilentiel, où Grendel a élu domicile et d'où il terrorise chaque jour les habitants du château du roi Hrodgar. Beowulf parviendra- t- il à débarrasser les Vikings de ce terrible monstre ?
Rencontrez-le au BeauLieu culturel du Témiscouata le 13 octobre à 20 h

 

ingridINGRID ST-PIERRE, Petite plage
Elle crayonne un quatrième album ancré, vibrant. Un autoportrait aquarellé, truffé de ses fragments de quotidien miniatures captés à la volée. On y croise une petite foule portée par des pianos sauvages, une touche de mélancolie enluminée. À la fois cinéaste et parolière, musicienne et architecte de chansons refuges, Ingrid nous revient inspirée, incarnée et lumineuse.
En spectacle au Centre Culturel Georges-Deschênes de Dégelis le 25 octobre à 20 h

 

David-GoudreaultDAVID GOUDREAULT, Au bout de ta langue
L'écrivain David Goudreault revient sur scène avec un tout nouveau spectacle solo alliant la poésie à l'humour. Ses monologues drôles et profonds sont entrecoupés de slams et de poèmes. Il pige dans son répertoire et ceux de Gérald Godin, Marie Uguay, Sol, Hélène Dorion et Zachary Richard, entre autres. Pour rire et réfléchir autour de la littérature. David Goudreault, poète de l'oralité et récipiendaire de quatre prix à la bourse RIDEAU 2018, est sans contredit un artiste à découvrir!
Rencontrer-le au BeauLieu culturel du Témiscouata le 27 octobre à 20 h

2e édition de « Chasseurs généreux » au Témiscouata : Un appel est lancé aux chasseurs

chevreuilTémiscouata-sur-le-Lac- Pour un deuxième automne, les gens du Témiscouata qui sont dans le besoin pourront bénéficier de dons de viande de gibier dans les paniers de service de dépannage alimentaire d'urgence. Cette action est rendue possible grâce à la générosité de chasseurs et de bouchers participant au programme « Chasseurs généreux ».

Comment ça fonctionne?
Les chasseurs de gros gibiers tels que orignaux, chevreuils et ours sont invités à offrir une petite partie de leur viande. À cet effet, ils doivent obligatoirement faire affaire avec un boucher certifié pour le débitage. Ils sont identifiés sur le site : http://chasseursgenereux.com/bouchers-certifies/ Il est aussi possible pour les chasseurs de faire le don d'un quartier ou d'une bête complète dont les frais de débitage peuvent être pris en charge par le « Fonds Chasseurs généreux ». Tous ces dons seront remis à des organismes d'aide alimentaire de la région membres du réseau des Banques alimentaires du Québec en vue d'être redistribués à des personnes à faible revenu.

Ce projet est porté par les organismes La Petite bouffe des Frontières, Les Cuisines collectives du Haut-Pays, de Dégelis et de Cabano (membres de Moisson Kamouraska) et appuyé par COSMOSS Témiscouata, le Réseau des banques alimentaires du Québec et la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs. L'an dernier, le programme a permis de distribuer environ 150 livres de venaison à 80 personnes dans le besoin à travers le Témiscouata. « Comme le programme est connu davantage, nous espérons recevoir le double de viande cette année » indique la coordonnatrice des Cuisines collectives de Dégelis et de Cabano, Maryse-Hélène Soucy. « Les besoins sont bien présents sur le territoire. Nous répondons à plus de 300 demandes de service de dépannage alimentaire par année! » poursuit-elle. Eux-mêmes vulnérables financièrement, les organismes d'aide alimentaire doivent user de diverses stratégies pour leur permettre d'aider les gens dans des situations d'appauvrissement importantes.

Appel aux chasseurs!
Les chasseurs qui souhaitent donner de la viande doivent faire appel aux bouchers certifiés du Témiscouata inscrits sur le site : http://chasseursgenereux.com/bouchers-certifies/.

Pour en savoir plus, vous pouvez communiquer avec les cuisines collectives de votre secteur :
• Cuisines Collectives de Cabano : 418 854-9316
• Cuisines Collectives de Dégelis : 418 853-3767
• Petite Bouffe des Frontières : 418 893-2626
• Cuisines Collectives du Haut Pays : 418 779-2731

Merci à tous ceux et celles qui participeront à cette cueillette!

À propos de COSMOSS
COSMOSS Témiscouata regroupe des organisations qui travaillent ensemble au développement du potentiel des enfants et des jeunes, de leur conception jusqu'à 30 ans. Cette démarche concertée s'appuie sur l'engagement volontaire des réseaux de la santé, du municipal, de l'éducation, de l'emploi, des services de garde et du milieu communautaire. Les partenaires COSMOSS travaillent sur 4 enjeux : une entrée scolaire réussie, le développement de saines habitudes de vie, la réussite scolaire et l'intégration socioprofessionnelle. COSMOSS est l'acronyme de Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé scolarisé et en santé.

COSMOSS 2018

chasseurs généreux

Clôture de la saison de motocross au Mont-Citadelle

DATA ART 4004347-620x348La dernière course de la saison 2019 du circuit Supercross Québec aura lieu le samedi 21 septembre au Parc du Mont-Citadelle à Saint-Honoré-de-Témiscouata. Le coureur de Rivière-du-Loup, Karl Normand, et le champion du Danemark, Mathias Jorgenson, seront sur la piste.

Jorgenson a fait le voyage jusqu'au Québec d'abord pour participer au Supercross du Stade olympique de Montréal le 14 septembre. L'organisateur de l'évènement du Mont-Citadelle, Paul Thibault, a donc sauté sur l'occasion pour inviter le coureur provenant d'Europe du Nord, trois fois champion du Danemark. M. Thibault a également sollicité un coureur américain, Josh Cartwright de la Floride, qui sera aussi au Stade olympique.

Les amateurs de motocross peuvent donc s'attendre à de belles courses lors de la dernière tranche du circuit Supercross Québec. «Il y aura entre 150 et 175 inscriptions», a noté le promoteur. Les pratiques se dérouleront en avant-midi et le début des courses est prévu à 13 h. La piste sera aménagée en formule supercross et elle sera deux fois plus longue que celle du Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Puisqu'il s'agit du dernier évènement de la saison 2019, un gala suivra avec la remise des trophées dans le chalet principal du Parc du Mont-Citadelle. Il y aura également un buffet et le band Somme Duo pour agrémenter la soirée.

Source: Mario Pelletier; https://www.infodimanche.com/actualites/sports/371109/cloture-de-la-saison-de-motocross-au-mont-citadelle

Pohénegamook encourage le développement économique avec son premier Rendez-vous des entrepreneurs

redez vouPohénégamook– C'est sous le thème du virage numérique que s'est déroulé le Rendez-vous des entrepreneurs, une initiative de la Ville de Pohénégamook visant à créer des opportunités pour accroître l'économie sur le territoire. Près de 70 commerçants, gens d'affaires et partenaires du développement économique ont répondu à l'appel pour cette toute première édition.

Le Rendez-vous des entrepreneurs s'est tenu le samedi 7 septembre en avant-midi au Club de golf Transcontinental. L'événement avait pour objectif de rassembler les acteurs du développement économique du Témiscouata afin de favoriser l'acquisition de connaissances, de réseauter et d'échanger autour d'une thématique, en l'occurrence le virage numérique. La Ville a fait appel au conférencier de renom, M. François Charron, pour présenter les meilleures pratiques, les stratégies, de même que les outils en ligne pouvant permettre aux entreprises de demeurer compétitives et d'accroitre leurs parts de marché. Pour appuyer les propos de M. Charron, M. Dany Thériault, co-propriétaire de Bains et Céramique Pohénégamook, a témoigné du nouvel essor que connait son entreprise depuis l'utilisation d'outils de commerce en ligne. Enfin, dans l'optique de fournir des outils aux participants, trois organismes de développement économique, soit la MRC de Témiscouata, la SADC de Témiscouata et le Centre local d'emploi de Témiscouata, ont présenté leurs programmes d'aide respectifs pouvant soutenir les entreprises à effectuer un virage numérique.
« La Ville de Pohénégamook est très fière de contribuer positivement au développement des entreprises de son territoire. En effet, nous ne pouvons que nous réjouir de voir nos gens d'affaires et nos intervenants locaux être mieux outillés pour faire face aux réalités économiques. Devant un si grand succès, nous espérons déjà pouvoir être de retour l'an prochain et poursuivre notre engagement envers la vitalité de nos communautés. » - Louise Labonté, mairesse
La Ville de Pohénégamook tient d'ailleurs à remercier l'ensemble des partenaires qui ont contribué à la concrétisation de l'événement : la MRC de Témiscouata, le Centre local d'emploi, la Corporation de développement économique du Transcontinental, la SADC de Témiscouata et M. Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata

Photo: conférencier monsieur François Charron

Lancement de la campagne de financement au profit de l'École de cirque social de Pohénégamook

atelier exterieurPohénégamook– L'École de cirque social de Pohénégamook, un jeune organisme à but non lucratif, débute la vente des billets de tirage pour sa levée de fonds. Suite aux résultats très positifs du projet-pilote de l'été dernier, l'organisme désire s'implanter de façon permanente sur le territoire de la MRC du Témiscouata afin de pouvoir offrir ses activités sur une base régulière auprès des jeunes de la région.

Les billets sont en vente au coût de 10 $ dans une douzaine de points de vente au KRTB. Les participants courent la chance de gagner un des 20 prix dont 2 500 $ en argent et des certificats-cadeaux pour des achats dans des commerces de Pohénégamook. Le tirage aura lieu le vendredi 1er novembre 2019 lors d'un 5 à 7 qui se tiendra à L'Auberge la Villa des Frontière à Pohénégamook.
POINTS DE VENTE

 

Pohénégamook
Magasin M. Cossette
Dépanneur Jacques Lamonde
Quincaillerie des Frontières
Saint-Athanase
Marché Général L.G Thibault
Rivière-Bleue
Marché Bonichoix des Pins
Saint-Marc-du-Lac-Long
Le Petit marché d'Émilie
Témiscouata-sur-le-Lac
Station-service Michaud
Amarante, épicerie écologique
Dégelis
Le Coin du sport
Rivière-du-Loup
Chasse et pêche Écotone
Saint-Alexandre
Marché Richelieu
Épicerie du coin
Saint-Pascal
Familiprix Blanchet
St-Hilaire et Rivard

L'École de Cirque Social de Pohénégamook est un organisme à but non lucratif dont la mission vise à favoriser, à soutenir et à renforcer le développement émotionnel, social, moral, physique et cognitif des individus par l'entremise de la pratique d'activités circassiennes. Pour en savoir davantage, visitez la page Facebook École de Cirque Social de Pohénégamook.
P.J. : Photos d'ateliers animés par l'École de cirque social de Pohénégamook

Quelques nouveautés pour la rentrée à l'école de musique du Témiscouata

ecole-de-musique-du-temiscouata-001-620x348L'École de musique du Témiscouata débute sa session d'automne dans la nouveauté. En plus des cours individuel offerts l'an dernier (piano, chant, guitare, basse, ukulélé et banjo), l'école offrira cette année des cours de violon et de batterie.

Les enfants de 3 à 6 ans pourront profiter de trois volets d'éveil musical ainsi qu'un volet d'initiation au piano. Les adultes pourront quant à eux s'inscrire à des cours de groupe d'ukulélé et d'initiation à la guitare classique. C'est une bonne façon de commencer l'apprentissage d'un instrument à moindre cout.

L'école de musique du Témiscouata est reconnue par le ministère de l'éducation et est partenaire des programmes externe du Conservatoire de Rimouski et de l'Université Laval, ce qui permet d'obtenir la reconnaissance des acquis.

Pour information, il est possible de contacter Annie Desrochers au 418-854-2116 poste 217 ou à emt@temiscouatasurlelac.ca. Les cours débutent le 9 septembre, mais il est possible de s'inscrire en tout temps jusqu'à épuisement des places disponibles.

Source: https://www.infodimanche.com/actualites/culture/370869/quelques-nouveautes-pour-la-rentree-a-lecole-de-musique-du-temiscouata

L'Héritage des mots-Club de lecture

Centre des femmes 6Saint-Louis-du-Ha! Ha!- Le Centre des Femmes du Témiscouata vous invite à son club de lecture pour discuter bouquins, partager votre intérêt et suggérer des œuvres littéraires. Une belle occasion d'échange que vous offre le Centre de Femmes! Animé par Sylvie Marquis et Lynn Tardif. Inscrivez-vous et vienez nourrir votre désir d'apprendre avec nous ! Les mercredis 2 octobre, 6 novembre et 4 décembre à 13 h 15, au Centre des Femmes, 233-2 rue Commerciale, Saint-Louis-du-Ha! Ha! Une activité gratuite! Bienvenue à TOUTES!

Merci de vous inscrire au 418-854-2399

Le Centre des Femmes du Témiscouata est un organisme communautaire qui vise l'amélioration des conditions de vie des femmes, par l'aide et l'entraide, l'éducation populaire et les actions collectives! 

Le Motel industriel Le 160 de Rivière-Bleue a son premier locataire

motel IndRivière-Bleue– L'ouverture officielle de Lemieux mécanique a été soulignée lors d'un 5 à 7 le 3 septembre 2019.

L'entreprise de mécanique générale, propriété de M. Stéphane Lemieux a pignon sur rue dans le tout nouveau Motel industriel Le 160 de la Municipalité de Rivière-Bleue. M. Lemieux a profité de l'occasion pour faire visiter ses installations et pour dévoiler sa bannière « Bumper to Bumper ». L'entreprise fonctionnera par prise de rendez-vous et déjà l'agenda se remplit très bien.
Claude H. Pelletier, maire de Rivière-Bleue a profité de l'occasion pour souligner la place importante qu'occupent les commerces de service dans l'attractivité des petites municipalités. « Le conseil municipal est donc très heureux d'avoir pu maintenir une entreprise de mécanique générale et la station-service en faisant l'acquisition du Motel industriel Le 160. Il s'agit là de deux services de proximité essentiels pour la population de Rivière-Bleue et des environs ».
Depuis près d'un an, la Municipalité de Rivière-Bleue, en collaboration avec la CODET, a pris l'habitude de souligner l'ouverture, le déménagement ou le transfert d'entreprises sur son territoire par la tenue d'un 5 à 7. Celui-ci est le quatrième événement du genre en un peu moins de douze mois.
Succès et longue vie à Lemieux Mécanique !

5e édition de la journée des 55 ans et plus et des proches aidants

imagesTémiscouata-sur-le-Lac – c'est dans une ambiance festive et sous le thème « Mieux vivre son âge » que se déroulera la 5e édition de la journée des 55 ans et plus et des proches aidants. Venez donc nous rejoindre jeudi 26 septembre aux Galeries Témis de Témiscouata-sur-le-Lac, entre 9h30 et 15h30. L'entrée sur le site et la participation aux activités est entièrement gratuite.

Les nouveautés
Cette année, le Grey rock Casino sera sur place avec des prix à faire tirer. Il y aura aussi la présence d'animaux provenant de l'entreprise Chez Zorra de St-Louis-du-Ha! Ha! et Espace Pro Santé qui effectuera des massages de mains tout à fait gratuitement. Notre conférencière invitée est Madame Marjorie Northrup qui présentera sa conférence « Mieux vivre son âge ».

Les concours
Le concours métamorphose est de retour, pour gagner une transformation complète qui sera effectuée le jour même de l'événement, rendez-vous sur la page Facebook Concours Métamorphose, La beauté au fil du temps. Un concours pour les hommes a aussi été lancé, pour connaître les détails, rendez-vous sur la page Facebook Concours Esthétique Auto.

Il y aura sur place des kiosques d'information, le duo musical de Marcelle et Lucien, une collation gratuite et encore plus. Il est possible d'apporter votre lunch pour dîner ou de dîner dans l'un des restaurants à proximité du site.

Bienvenue à toute la population jeudi le 26 septembre aux Galeries Témis!

Pour plus d'informations, veuillez contacter Annie Desrosiers au 418-894-6929 ou par courriel à bencabtemis@bellnet.ca

Cinquante ans pour Les Vaillants!

Lors du weekend du 31 août et du 1er septembre, le club d'athlétisme Les Vaillants a fêté en grand, son 50e anniversaire. Fondé le 14 mars 1969 par M. Paul-Émile Lafrance, le club basé au Transcontinental a formé de nombreux athlètes, officiels et entraîneurs.

Les festivités ont débutées le samedi matin, avec le traditionnel tournoi de golf, au club de golf du Transcontinental, à Pohénégamook. Plusieurs dizaines de joueurs ont profité d'une magnifique journée pour parcourir le terrain avec plaisir. Les gens étaient ensuite invités à se rendre au complexe sportif Rosaire-Bélanger, pour le souper et la soirée.

Hommage à des athlètes et une officielle de Rivière-Bleue
Tout juste avant le souper, la municipalité de Rivière-Bleue a rendu hommage à cinq membres et ex-membres du club Les Vaillants, ayant résidé dans la localité durant la majeure partie de leur carrière. D'abord, les champions canadiens Christopher Houde, Pascale Dumont, Simon Beaulieu et Vanessa Ayers ont reçu un trophée. Puis, il y a eu une belle pensée pour Mme Gaby Ouellet, qui nous a malheureusement quitté dernièrement, suite à une maladie dégénérative. Cette dernière était très dévouée pour son club, en plus d'être une officielle de niveau 3 à la FQA. Durant la cérémonie, cinq belles affiches ont été dévoilées, avant d'être accrochées en permanence, dans la nouvelle entrée de l'aréna du Transcontinental.

Les officiellesLes entraîneurs
Environ 250 personnes ont assisté au souper, durant le lequel plusieurs hommages ont été rendus. Les athlètes fondateurs ont été soulignés, tout comme les officiels et entraîneurs. Le clou du souper a été le dévoilement des athlètes féminins et masculins des cinq décennies, qui ont pu admirer de belles affiches relatant leurs exploits. Les athlètes qui ont été honorés sont Sonya Pelletier et Alain Morin (1969 à 1978), Guylaine Roy et Dorys Langlois (1979 à 1988), Louise Thibault et Sébastien Ouellet (1989 à 1998), Myriam Dumont-Breton et Christopher Houde (1999 à 2008), puis Pascale Dumont et Simon Beaulieu (2009 à 2018). La soirée a été animée par M. Sébastien Ouellet de la CODET, puis en musique, avec le bluesman Guy Cardinal. De plus, les participants ont aussi pu déguster La 50 ; une bière spécialement brassée par Le Secret des Dieux, pour cette occasion.
Dimanche matin, les festivités ont pris fin, avec une compétition amicale, regroupant des anciens, des athlètes actuels et de futurs champions! Les quelques dizaines de participants ont pris part à des concours de lancer du poids et du disque, un 50m et un relais symbolique de 50 tours, sur la piste d'athlétisme Paul-Émile Lafrance, à l'école secondaire du Transcontinental.

Le club d'athlétisme Les Vaillants désire remercier tous ses partenaires, commanditaires, donateurs, bénévoles, ainsi que toutes les personnes ayant contribué au succès de cette fête et des 50 dernières années!

photo 1: M. Paul-Émile Lafrance, fondateur du club, avec quelques athlètes-fondateurs

vaillants 22